Association Loloni « Les étoiles »

  • Direction Régionale de la Promotion Féminine de Mopti
    BP 90
    Mopti
    Mali
  • (00 223) 243 00 59
  • Dernière rencontre : Février 2004

Entretien avec les membres de Loloni

     Nous avons rencontré les femmes de Loloni vendredi 13 février 2004 au matin. Nous nous sommes d'abord rendues au marché de Sévaré où nous attendait Mme Diarra Sira Sissoko, vice-présidente de l'association. Confiant son étal à sa voisine, elle nous a menées au jardin des femmes où petit à petit d'autres membres de l'association se sont réunies, autour de leur présidente, Mme Bintou Sissoko. Assises sur des nattes au milieu des jardins, elles nous ont exposé les objectifs, les activités de leur association et nous ont expliqué comment, grâce à Loloni, leurs revenus ont réellement augmenté.

Création de l'association

     L'association a été créée en 1996 pour réunir les femmes de Sévaré autour d'activités génératrices de revenus. En effet, l'association regroupe 25 femmes âgées, dont les maris à la retraite ne peuvent plus subvenir aux besoins de la famille. « La pension malienne ne vaut rien » , nous expliquent les femmes de l'association qui sont responsables des repas de leurs familles. Les membres de l'association sont toutes voisines, amies ou parentes.

Quelques maraîchères de l'association Loloni

Activités et financements

« Le jardin des femmes »

     L'association repose essentiellement sur le maraîchage. Elle loue un terrain dans Sévaré où chaque femme cultive sa parcelle. Tous les matins, elles vendent les produits de leurs parcelles sur le marché (salades, betteraves, choux, navets, oignons, tomates, aubergines, carottes…) et tous les après-midi, elles se rendent au jardin pour continuer à cultiver. Chaque femme verse une cotisation de 500 F CFA par mois et doit s'acquitter du loyer de sa parcelle. Elles emploient des manœuvres pour puiser l'eau des deux puits du jardin et arroser les parcelles.

     Par ailleurs, l'association possède un terrain de deux hectares à 4 kilomètres de Sévaré que leur a offert le chef du village. Il n'est malheureusement cultivable que pendant la saison des pluies car les puits, mal entretenus, sont devenus inutilisables. Elles y cultivent aussi le riz au moment de l'hivernage. Enfin, elles ont mis en place une savonnerie et fonctionnent également sur le principe de la tontine.

Formations et projets

     Lorsqu'elle en a les moyens, l'association organise des cours d'alphabétisation en bamanan. Et les femmes de Loloni ont suivi des formations en MST/Sida, en assainissement et en maraîchage organisées par la Direction Régionale de la Promotion Féminine. L'association a reçu des crédits de la Promotion Féminine et a effectué des emprunts auprès de Nyeta Musow.

Cette page a été réalisée par les membres de l'association Courants de Femmes.