Nyeta Musow « Les Femmes en Progrès »

  • BP 31
    Mopti
    Mali
  • (223) 243 00 93
    (223) 676 10 09
  • Dernière rencontre : Février 2004

     Nous nous sommes rendues au siège de Nyeta Musow, à Mopti, dans le quartier Bougoufié, le mardi 10 février 2004. Nous y avons rencontré M. Kofa Traoré, directeur financier, et M. Boubacar Diop, contrôleur interne, qui nous ont expliqué le fonctionnement de cette association de crédits destinés exclusivement aux femmes.

Naissance de l'association

Naissance de l'association

     L'association en tant que telle n'existe que depuis 2000 mais est en réalité le prolongement d'un projet de microcrédit mis en oeuvre dès 1993 par le CIDR, Centre International pour le Développement et la Recherche. Le projet visait à aider les femmes défavorisées et démunies et s'intéressait tout particulièrement aux groupements de femmes déjà organisés en tontines. L'association a poursuivi les mêmes objectifs auprès de cette même population.
A ses débuts, l'association Nyeta Musow a reçu une subvention d'une banque qui lui a offert les fonds de départ. Depuis, elle n'a pas eu besoin de faire appel à un refinancement extérieur et fonctionne maintenant de façon autonome en redéployant les bénéfices tirés des crédits et de l'épargne des femmes.
L'association compte quatre personnes qui constituent le bureau ainsi que sept agents de crédit.

Octroi de crédits

     Lorsque des femmes d'un groupement souhaitent effectuer un emprunt, elles vont s'adresser à Nyeta Musow. Le montant demandé par le groupement est la somme des crédits demandés par chaque membre. L'association va alors charger un de ses agents de crédit d'enquêter à la fois sur le groupement et sur les projets de chacun de ses membres. Selon les résultats de ces enquêtes, les crédits demandés sont accordés totalement ou en partie. Ce qui est important, c'est que le crédit est accordé à un groupement qui devient responsable du remboursement de la totalité du prêt, en tant que caution collective. Ainsi, si une femme ne peut s'acquitter de son crédit, ce sont les autres femmes du groupement qui doivent rembourser Nyeta Musow.
Le taux d'intérêt des emprunts est de 17%. D'après le directeur financier de l'association, ce taux se situe dans la moyenne des taux d'intérêts des crédits accordés aux personnes défavorisées. Il ne peut être comparé aux taux pratiqués par les banques puisque les femmes qui empruntent auprès de l'association se verraient refuser l'accès au crédit dans un établissement bancaire, ne disposant pas de garanties suffisantes.
L'agent de crédit est non seulement chargé de l'enquête préalable à l'octroi de crédits mais aussi de la sensibilisation du groupement à la gestion de son emprunt et à ses responsabilités en tant que débiteur. Souvent, l'agent de crédit propose des formations aux groupements de femmes susceptibles d'emprunter. Il doit également effectuer un suivi des projets réalisés grâce aux crédits accordés. Il s'agit généralement de projets de petit commerce, de maraîchage, de teinturerie, de couture…

Quelques chiffres

     Aujourd'hui, Nyeta Musow accorde entre 4000 et 5000 crédits par an, répartis entre 260 groupements. Chaque groupement ne peut bénéficier au maximum que de deux crédits par an.
Le montant des crédits accordés ne dépasse pas 500.000 francs CFA (soit 750 €).

Epargne

     L'association permet également aux femmes et aux groupements d'épargner. Deux types d'épargne leur sont proposés : l'épargne individuelle et l'épargne collective. Toutes deux sont rémunérées à un taux autour de 2%.

Projet de mutuelle de santé

     La mutuelle de santé de l'association est actuellement dans sa phase expérimentale. Quatre personnes travaillent sur ce projet et définissent les montants des adhésions et des cotisations ainsi que les prérogatives de la nouvelle mutuelle de santé.

Cette page a été réalisée par les membres de l'association Courants de Femmes.